Algérie : 20 militaires tués en 48 heures

Vingt militaires ont été tués vendredi soir et dimanche matin dans trois attaques à l’est d’Alger, une région où Al-Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) a revendiqué tous les attentats contre les forces de sécurité algériennes.

Cinq soldats sont morts dimanche lorsque les deux véhicules à bord desquels ils circulaient ont sauté sur des bombes près d’Ammal (70 km à l’est d’Alger), chutant dans un ravin, a indiqué à l’AFP une source sécuritaire.

Cette attaque constitue “un coup médiatique des groupes terroristes” contre un “poste avancé de l’armée”, a dénonce dimanche le ministre de l’Intérieur, Dahou Ould Kablia, cité par le quotidien El Khabar. Ces attentats surviennent près de deux mois après la levée de l’état d’urgence instauré en 1992 pour endiguer une insurrection islamiste. Malgré cette mesure, l’armée continue de conduire la lutte anti-terroriste.

(www.algerie-focus.com / 17.04.2011)

Geef een reactie

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *